Chapitre IV. — Prières du matin et du soir, au Temps de l'Avent (2022)

Ce chapitre est partiellement numérisé.

Au temps de l’Avent, le chrétien, dès son réveil, s’unira à la sainte Eglise qui, dans l’Office des Matines, vient de faire entendre ces paroles solennelles par la bouche des serviteurs et servantes de Dieu, dont les chants ont interrompu le silence de la nuit par la divine Psalmodie.

Regem venturum Dominum, venite, adoremus.Le Roi qui doit venir, le Seigneur, venez, adorons-le !

Il adorera profondément ce souverain Roi dont la venue est proche, et il accomplira sous cette impression les premiers actes intérieurs et extérieurs de religion qui doivent ouvrir sa journée. Le moment étant venu de faire la Prière du Matin, il pourra puiser en cette manière, dans les prières de l’Eglise elle-même, la forme de ses sentiments.

PRIERE DU MATIN

D’ abord, la louange et l’adoration à la très sainte Trinité :

Bénissons Dieu…

Ensuite l’invocation au Saint-Esprit

Venez Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.

Après ces actes fondamentaux, on récitera l’Oraison Dominicale, demandant à Dieu, Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qu’il veuille bien glorifier son saint Nom sur la terre en y envoyant son Fils, qui établira le Royaume de Dieu ; et qu’il daigne nous donner ce Sauveur qui est notre Pain, et qui nous obtiendra le pardon de nos offenses par sa médiation si longtemps attendue ; enfin nous délivrer du péché, qui est le souverain mal.

L’ORAISON DOMINICALE

Notre Père, qui êtes aux cieux que votre Nom soit sanctifié ; que votre Règne arrive; que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donnez-nous aujourd’hui notre Pain quotidien ; pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; et ne nous laissez pas succomber à la tentation; mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On adressera ensuite la Salutation de l’Ange à Marie qui, dans ces saints jours, est véritablement pleine de grâce, possédant dans ses chastes entrailles celui qui est Fauteur de toute grâce. Le Seigneur, fruit de son sein, est avec elle ; et déjà on peut lui donner le titre sublime et incommunicable de Mère de Dieu.

LA SALUTATION ANGÉLIQUE

Je vous salue, Marie, pleine de grâce; le Seigneur est avec vous; vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

Il faut ensuite réciter le Symbole de la Foi, en prononçant avec une attention particulière ces paroles : Qui a été conçu du Saint-Esprit, adorant le Sauveur encore caché au sein de Marie.

LE SYMBOLE DES APOTRES

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre. Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce-Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli; est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis a la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois au Saint-Esprit, la sainte Eglise catholique, la communion des Saints, la rémission des péchés, la résurrection de la chair, la vie éternelle. Amen.

Après la Profession de Foi, on s’efforcera d’entrer dans des sentiments de pénitence au souvenir des péchés qu’on a commis, et on s’excitera à la reconnaissance envers le divin Agneau qui vient nous sauver, et à la terreur de son dernier Avènement, en disant avec l’Eglise, dans l’Office des Laudes de ce temps :

HYMNE

La voix du Précurseur retentit avec éclat : elle dévoile l’obscurité des figures. Que les songes s’évanouissent; le Christ va se lever à l’horizon.

Que l’âme engourdie se réveille enfin: un nouvel astre va briller, qui fera disparaître tous les crimes.

L’Agneau va descendre du ciel et remettre gratuitement la dette ; joignons nos cris et nos larmes pour obtenir le pardon.

Afin qu’au jour où, pour la seconde fois, il apparaîtra et remplira l’univers d’épouvante, il n’ait point à nous punir de nos crimes, mais plutôt à nous protéger de sa miséricorde.

Louange, honneur, puissance et gloire à Dieu le Père et à son Fils, ainsi qu’au saint Consolateur, dans les siècles des siècles.

Amen.

Puis on confessera humblement ses péchés, en se servant pour cela de la formule générale usitée dans l’Eglise.

LA CONFESSION DES PÉCHÉS

Je confesse à Dieu tout-puissant, à la bienheureuse Marie toujours Vierge, à saint Michel Archange, à saint Jean-Baptiste, aux Apôtres saint Pierre et saint Paul, et à tous les Saints, que j’ai beaucoup péché en pensées, en paroles et en œuvres : par ma faute, par ma faute, par ma très grande faute.

C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, saint Michel Archange, saint Jean-Baptiste, les Apôtres saint Pierre et saint Paul, et tous les Saints, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Que le Dieu tout-puissant ait pitié de nous; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Ainsi soit-il !

Que le Seigneur tout-puissant et miséricordieux nous accorde l’indulgence, l’absolution et la rémission de nos péchés. Ainsi soit-il !

Ici, on pourra faire la Méditation, si l’on est dans l’usage de ce saint exercice. Elle doit principalement porter, durant l’Avent, sur la destruction des obstacles qui, en nous, s’opposent à l’entrée et au règne de Jésus-Christ. L’amour des sens, la cupidité, l’orgueil, cette triple concupiscence que saint Jean nous dénonce dans sa première Epître, doivent être vaincus pour que la préparation de notre cœur soit suffisante. Et comme le principe de toute Oraison, ou Méditation, est dans la considération de notre Seigneur, il faut, durant l’Avent, le contempler dans le sein de Marie où il est caché, nous donnant, dans cet état d’abaissement, les leçons les plus énergiques de dévouement à la gloire de son Père, d’obéissance aux décrets divins et d’humilité, et aussi le plus éclatant témoignage de son amour pour nous. Il sera facile de déduire de cette considération les motifs et les affections qui nous porteront à briser nos liens. Que si elle ne produisait point assez d’impression, il serait nécessaire de se représenter Jésus-Christ comme Juge, dans tout l’éclat terrible de sa majesté, et dans toute la rigueur de ses inévitables vengeances.

La Méditation étant achevée, et même dans le cas où l’on eût été empêché de la faire, on demandera à Dieu par les prières suivantes la grâce d’éviter toute sorte de péchés, durant la journée qui commence, disant toujours avec l’Eglise :

V/. Seigneur, exaucez ma prière

R/. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

ORAISON

Seigneur Dieu tout-puissant, qui nous avez fait parvenir au commencement de ce jour, sauvez-nous aujourd’hui par votre puissance; afin que, durant le cours de cette journée, nous ne nous laissions aller à aucun péché ; mais que nos paroles, nos pensées et nos œuvres tendent toujours à l’accomplissement de votre justice. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, qui, étant Dieu, vit et règne avec vous, en l’unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles. Amen.

On implorera ensuite le secours divin pour bien faire toutes les actions de la journée, disant trois fois :

V/. O Dieu, venez à mon aide !

R/. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

V/. O Dieu, venez à mon aide!

R/. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

V/. O Dieu, venez à mon aide !

R/. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

PRIONS

Daignez, Seigneur Dieu, Roi du ciel et de la terre, diriger, sanctifier, conduire et gouverner, en ce jour, nos cœurs et nos corps, nos sens, nos discours et nos actes, suivant votre loi et les œuvres de vos préceptes; afin que, ici-bas et dans l’éternité, nous méritions, par votre secours, ô sauveur du monde, d’être sauvés et affranchis; vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

Puis s’unissant à l’Eglise qui implore la venue de Jésus-Christ aux Heures de l’Office divin, et dans l’action du saint Sacrifice, on dira en union avec elle :

V/. Venez nous délivrer, Seigneur, Dieu des

armées.

R/. Montrez votre visage, et nous serons sauvés.

V/. Manifestez-nous, Seigneur, votre miséricorde;

R/. Et donnez-nous le Sauveur que vous nous destinez.

V/. Sur toi, Jérusalem, le Seigneur se lèvera;

R/. Et sa gloire apparaîtra en toi.

ORAISONS

(Pendant la première Semaine.)

Faites paraître, Seigneur, votre puissance, et venez, afin que nous méritions d’être arrachés par votre secours aux imminents périls où nos péchés nous engagent, et d’en être sauvés par votre vertu libératrice ; vous qui, étant Dieu, vivez et régnez avec Dieu le Père en l’unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles. Amen.

(Pendant la deuxième Semaine.)

Seigneur, réveillez nos cœurs, afin qu’ils préparent la voie de votre Fils unique, et que nous méritions de vous servir avec des âmes purifiées , au moyen de l’Avènement de celui qui vit et règne avec vous dans tous les siècles des siècles. Amen.

(Pendant la troisième Semaine.)

Prêtez, Seigneur, votre oreille à nos prières, et éclairez les ténèbres de notre âme par la grâce de votre visite ; vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

(Pendant la quatrième Semaine.)

Manifestez, Seigneur, votre pouvoir et venez ; secourez-nous de votre puissante vertu, afin que, par le secours de votre grâce, votre indulgence miséricordieuse daigne accélérer le remède dont nos péchés nous rendent indignes ; vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

On pourra ajouter l’Oraison spéciale que l’Eglise consacre à l’honneur de Marie Mère de Dieu, au temps de l’Avent.

ORAISON

O Dieu, qui avez voulu que votre Verbe prit chair, à la parole de l’Ange, dans le sein de la bienheureuse Vierge Marie, accordez à nos prières que nous qui la croyons véritablement Mère de Dieu, nous soyons aidés de ses intercessions auprès de vous. Par le même Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Dans le cours de la journée, il sera convenable de s’occuper des lectures et prières qui sont assignées dans le cours de ce volume, pour chacun des jours de l’Avent, tant au Propre du Temps qu’au Propre des Saints. Le soir étant arrivé, on pourra faire la Prière en la manière suivante.

PRIERE DU SOIR

Après le signe de la Croix, adorons la Majesté divine qui a daigné nous conserver pendant cette journée, et multiplier sur nous, à chaque heure, ses grâces et sa protection. On pourra réciter ensuite cette Hymne que l’Eglise chante à Vêpres au temps de l’Avent.

HYMNE.

Creator alme siderum,

Aeterna lux credentium,

Jesu, Redemptor omnium.

Intende votis supplicum.

Qui daemonis ne fraudibus

Periretorbis, impetu

Amoris actus, languidi

Mundi medela factus es.

Communequi mundi nefas

Ut expiares, ad crucem,

E Virginissacrario

Intacta prodis victima.

Cujuspotestasgloriae

Nomenque quum primum sonat,

Et coelites et inferi Tremente curvantur genu.

Te deprecamur, ultimae Magnum diei judicem, Armis supernae gratiae;

Defende nos ab hostibus.

Virtus, honor, laus, gloria

Deo Patri cum Filio,

Sancto simul Paraclito,

In sœculorum sœcula.

Amen.

Fécond auteur des cieux, lumière éternelle des croyants, Rédempteur de tous les hommes, ô Jésus ! écoutez nos supplications.

Le monde allait périr par les pièges du démon ; dans l’élan de votre amour, vous vous êtes fait le remède de ses maux.

Pour expier le crime universel de notre race, victime destinée à la croix, vous sortez de l’auguste sein de la Vierge.

Au bruit de votre gloire et de votre puissance, à votre Nom seul, tout tremble, cieux et enfer; tout fléchit le genou.

Juge souverain du grand jour, nous vous en supplions, daignez nous défendre de nos ennemis par les armes de la grâce céleste.

Louange, honneur, puissance et gloire à Dieu le Père et à son Fils, ainsi qu’au saint Consolateur, dans les siècles des siècles.

Amen.

Après cette Hymne, on récitera l’Oraison Dominicale, la Salutation Angélique et le Symbole des Apôtres, en la manière qui a été marquée ci-dessus à la Prière du Matin.

On fera ensuite l’Examen de conscience, en repassant dans son esprit toutes les fautes de la journée, reconnaissant combien le péché nous rend indignes de la visite miséricordieuse du Sauveur, et prenant la ferme résolution de l’éviter à l’avenir, d’en faire pénitence et d’en fuir les occasions.

L’Examen étant terminé, on récitera le Confiteor avec une componction sincère, et on ajoutera un acte explicite de Contrition, pour lequel on pourra se servir de cette formule que nous empruntons à la Doctrine Chrétienne ou Catéchisme du Vénérable Cardinal Bellarmin.

ACTE DE CONTRITION

Mon Dieu, je suis grandement affligé de vous avoir offensé, et je me repens de tout mon cœur de mes péchés : je les hais et les déteste au-dessus de tout autre mal, parce que, en péchant, non seulement j’ai perdu le Paradis et mérité l’Enfer, mais bien plus encore parce que je vous ai offensée, Bonté infinie, digne d’être aimée par-dessus toutes choses; je fais un ferme propos de ne jamais plus vous offenser à l’avenir, moyennant votre divine grâce, et de fuir l’occasion du péché.

On pourra ajouter les Actes de Foi, d’Espérance et de Charité, à la récitation desquels Benoît XIV a attaché sept ans et sept quarantaines d’indulgence pour chaque fois.

ACTE DE FOI

Mon Dieu, je crois fermement tout ce que la sainte Eglise Catholique-Apostolique-Romaine m’ordonne de croire, parce que vous le lui avez révélé, Vous qui êtes la Vérité même.

ACTE D’ESPÉRANCE

Mon Dieu, connaissant que vous êtes tout-puissant, infiniment bon et miséricordieux, j’espère que, par les mérites de la Passion et de la Mort de Jésus-Christ, notre Sauveur, vous me donnerez la vie éternelle que vous avez promise à quiconque fera les oeuvres d’un bon Chrétien, comme je me propose de faire avec votre secours.

ACTE DE CHARITÉ

Mon Dieu, connaissant que vous êtes le souverain Bien, je vous aime de tout mon cœur et par-dessus toutes choses ; je suis disposé à tout perdre plutôt que de vous offenser ; et aussi, pour votre amour, j’aime et veux aimer mon prochain comme moi-même.

On s’adressera ensuite à la très sainte Vierge, récitant, en l’honneur de son ineffable Maternité, l’Antienne suivante :

ANTIENNE A LA SAINTE VIERGE

Alma Redemptoris mater, quae pervia coeli Porta manes, et stella maris, succurre cadenti.

Surgere qui curat, populo : tu quae genuisti,

Natura mirante, tuum sanctum Genitorem,

Virgo prius ac posterius, Gabrielis ab ore

Sumens illud Ave, peccatorum miserere.

Mère féconde du Rédempteur, vous qui êtes la Porte du ciel et l’Etoile de la mer, secourez ce peuple qui tombe, mais qui désire se relever. Au grand étonnement de la nature, vous avez donné naissance à votre divin auteur. Vierge dans la conception, Vierge après l’enfantement, vous à qui Gabriel adresse le Salut, daignez prendre pitié des pauvres pécheurs.

V/. L’Ange du Seigneur annonça à Marie ;

R/. Et elle conçut du Saint-Esprit.

PRIONS

Répandez, s’il vous plaît, Seigneur, votre grâce dans nos âmes, afin que nous qui avons connu, par la voix de l’Ange, l’Incarnation de Jésus-Christ, votre Fils, nous arrivions par sa Passion et sa Croix à la gloire de sa Résurrection. Par le même Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen.

Il sera convenable d’ajouter les Litanies de la sainte Vierge, à la récitation desquelles les Souverains Pontifes ont accordé trois cents jours d’indulgence pour chaque fois.

LES LITANIES DE LA SAINTE VIERGE

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Dieu Père, du haut des cieux, ayez pitié de nous.

Dieu Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu Saint-Esprit, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Sainte Mère de Dieu, priez, etc.

Sainte Vierge des vierges.

Mère du Christ.

Mère de la divine grâce.

Mère très pure.

Mère très chaste.

Mère inviolable.

Mère sans tache.

Mère aimable.

Mère admirable.

Mère du Créateur.

Mère du Sauveur.

Vierge très prudente.

Vierge digne de tout honneur.

Vierge digne de toute louange.

Vierge puissante.

Vierge clémente.

Vierge fidèle.

Miroir de justice.

Siège de la Sagesse.

Cause de notre joie.

Vase spirituel.

Vase honorable.

Vase insigne de dévotion.

Rose mystique.

Tour de David.

Tour d’ivoire.

Maison d’or.

Arche d’alliance.

Porte du ciel.

Etoile du matin.

Salut des infirmes.

Refuge des pécheurs.

Consolatrice des affligés.

Secours des Chrétiens.

Reine des Anges.

Reine des Patriarches.

Reine des Prophètes. Reine des Apôtres.

Reine des Martyrs.

Reine des Confesseurs.

Reine des Vierges.

Reine de tous les Saints.

Reine conçue sans tache.

Reine du très saint Rosaire.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

V/. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu ;

R/. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus-Christ.

ORAISON

Seigneur Dieu, daignez accorder à nous, vos serviteurs, la grâce de jouir constamment de la santé de l’âme et du corps ; et, par la glorieuse intercession de la bienheureuse Marie toujours Vierge, délivrez-nous de la tristesse du temps présent, et faites-nous jouir de l’éternelle félicité. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

On invoquera ensuite les saints Anges, dont la protection nous est si nécessaire à toute heure et surtout au milieu des ténèbres de la nuit, en disant avec l’Eglise:

Saints Anges, nos gardiens, défendez-nous dans le combat, afin que nous ne périssions pas au jour du jugement redoutable.

V/. Dieu a commandé à ses Anges,

R/. De vous garder dans toutes vos voies.

ORAISON

O Dieu, qui, par une providence ineffable, daignez commettre vos saints Anges à notre garde, accordez à vos humbles serviteurs d’être sans cesse défendus par leur protection, et de jouir éternellement de leur société. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Puis on implorera, toujours avec l’Eglise, le suffrage des Saints par la prière suivante :

Ant. Voici que le Seigneur va venir, et tous ses Saints avec lui : et en ce jour, il y aura une grande lumière. Alleluia.

V/. Le Seigneur apparaîtra sur une nuée éclatante de blancheur ;

R/. Et des milliers de Saints seront avec lui.

ORAISON

Purifiez nos consciences, Seigneur, en les visitant par votre grâce, afin que Jésus-Christ, votre Fils, notre Seigneur, venant avec tous ses Saints, trouve en nous une demeure préparée pour le recevoir; lui qui vit et règne avec vous dans les siècles des siècles. Amen.

On pourra faire ici une mention spéciale des Saints auxquels on aurait une dévotion particulière, comme des saints Patrons et autres, et aussi de ceux dont l’Eglise fait l’Office ou la Mémoire ce jour-là.

Après quoi on s’occupera des besoins de l’Eglise souffrante, demandant à Dieu pour les âmes du Purgatoire un lieu de rafraîchissement, de lumière et de paix, et récitant à cet effet les prières accoutumées.

PSAUME CXXIX

Du fond de l’abîme, j’ai cric vers vous, Seigneur : Seigneur, écoutez ma voix.

Que vos oreilles soient attentives aux accents de ma supplication.

Si vous recherchez les iniquités, Seigneur : Seigneur, qui pourra subsister ?

Mais, parce que la miséricorde est avec vous, et à cause de votre loi, je vous ai attendu, Seigneur.

Mon âme a attendu avec confiance la parole du Seigneur; mon âme a espéré en lui.

Du point du jour à l’arrivée de la nuit, Israël doit espérer dans le Seigneur.

Car dans le Seigneur est la miséricorde, et en lui une abondante rédemption.

Et lui-même rachètera Israël de toutes ses iniquités.

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel ; et que la lumière qui ne s’éteint pas luise sur eux.

V/. Des portes de l’enfer,

R/. Arrachez leurs âmes, Seigneur.

V/. Qu’ils reposent en paix.

R/. Amen.

V/. Seigneur, exaucez ma prière ;

R/. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

ORAISON

O Dieu, Créateur et Rédempteur de tous les fidèles, accordez aux âmes de vos serviteurs et de vos servantes la rémission de tous leurs péchés, afin que, par la prière de votre Eglise, elles obtiennent le pardon qu’elles désirèrent toujours ; vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Amen.

C’est ici le lieu de prier en particulier pour les âmes des défunts qui nous intéressent spécialement ; après quoi on demandera à Dieu son secours pour traverser sans danger les périls de la nuit. On dira donc, encore avec l’Eglise :

Ant. Sauvez-nous, Seigneur, durant la veille ; gardez-nous durant le sommeil : afin que nous puissions veiller avec Jésus-Christ, et que nous reposions dans la paix.

V/. Daignez , Seigneur , durant cette nuit,

R/. Nous garder de tout péché.

V/. Ayez pitié de nous , Seigneur,

R/. Ayez pitié de nous.

V/. Que votre miséricorde soit sur nous, Seigneur,

R/. Dans la mesure que nous avons espéré en vous.

V/. Seigneur, exaucez ma prière ;

R/. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

ORAISON

Visitez, s’il vous plait. Seigneur, cette maison, et éloignez-en toutes les embûches de l’ennemi. Que vos saints Anges y habitent , qu’ils nous y gardent dans la paix ; et que votre bénédiction demeure toujours sur nous. Par Jésus-Christ votre Fils, notre Seigneur. qui, étant Dieu, vit et règne avec vous, en l’unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles. Amen.

Enfin, pour terminer la journée dans les sentiments avec lesquels on l’a commencée, on demandera encore une fois l’Avènement du Sauveur :

V/. Rorate cœli desuper, et nubes pluant justum.

R/. Aperiatur terra et germinet Salvatorem.

V/. Cieux, envoyez la rosée, et que les nuées répandent le juste comme une pluie;

R/. Que la terre s’ouvre et germe le Sauveur.

A quoi l’on ajoutera, suivant la semaine, l’une des quatre Oraisons de l’Avent (ci-dessus, page 32), et on se livrera ensuite au sommeil, dans l’attente de celui qui doit venir au milieu de la nuit.

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Kieth Sipes

Last Updated: 08/26/2022

Views: 6159

Rating: 4.7 / 5 (67 voted)

Reviews: 82% of readers found this page helpful

Author information

Name: Kieth Sipes

Birthday: 2001-04-14

Address: Suite 492 62479 Champlin Loop, South Catrice, MS 57271

Phone: +9663362133320

Job: District Sales Analyst

Hobby: Digital arts, Dance, Ghost hunting, Worldbuilding, Kayaking, Table tennis, 3D printing

Introduction: My name is Kieth Sipes, I am a zany, rich, courageous, powerful, faithful, jolly, excited person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.