Les malédictions générationnelles... les liens ancestraux - Le blog de La Sentinelle (2022)

Les "malédictions générationnelles"

Dans beaucoup d'églises dites "réveillées", on va enseigner sur ce qu'on appelle les malédictions générationnelles.

Pour résumer, c'est une croyance selon laquelle, beaucoup de nos problèmes, malheurs, difficultés, malédictions, proviennent de nos ancêtres, parents, etc..., à cause d'un ancien péché, d'une mauvaise vie, ou d'actes contraires à la volonté de Dieu.

Cet doctrine est très répandue dans les églises africaines, et elle est activement soutenue par des évangélistes connus comme Rebecca Brown aux Etats-Unis ou Michelle d'Astier en France.

Si vous lisez des livres de R. Brown ou de Michelle d'Astier, vous aurez souvent des exemples ou, soi-disant, elles ont délivré des personnes qui étaient envoutées, malades, souffrantes, etc..., en découvrant que l'origine du mal était par exemple du au fait que le grand père était franc-maçon, ou que le père pratiquait le culte des crânes bamilékés, ou que la grand mère était une voyante, etc...

Un des passages utilisés pour justifier une telle doctrine se trouve dans l'ancien testament (en général, les doctrines fantaisistes viennent de l'ancien testament avec des versets pris totalement hors contexte et en oubliant les spécificités de l'état hébreux et des croyances de l'époque). Le voici:

Deutéronome 5:

5.9
Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,
5.10
et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

Voici donc un des passages favoris utilisés par les défenseurs d'une telle doctrine.

Plusieurs remarques.

La première, comme je l'ai déjà dit, c'est qu'elle se situe dans l'ancien testament. Certains me diront "Mais l'ancien testament c'est toujours la bible". Oui, sauf qu'il faut le prendre avec des pincettes, et comme on le verra, cela n'est absolument plus d'actualité aujourd'hui.

Deuxième remarque, s'il fallait prendre ce passage à la lettre aujourd'hui, cela voudrait dire que si quelqu'un est "victime" d'un malheur lié à une malédiction générationnelle, alors en toute logique et justice, tous ses frères et soeurs devraient être dans le même cas...

Or est-ce qu'on constate aujourd'hui?

Maintenant, observons d'autres passages de la bible que les enseignants de cette doctrine ne lisent jamais.

Tout d'abord, même dans l'ancien testament, Dieu a dit que ce principe ne sera plus utilisé, et que chacun paiera pour ses propres fautes. Plus questions de dire que les parents ont fait des choses, et que les enfants ont été punis.

Lisons ce passage de Jérémie:

31.27 Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où j'ensemencerai la maison d'Israël et la maison de Juda D'une semence d'hommes et d'une semence de bêtes.
31.28 Et comme j'ai veillé sur eux Pour arracher, abattre, détruire, ruiner et faire du mal, Ainsi je veillerai sur eux pour bâtir et pour planter, Dit l'Éternel.
31.29 En ces jours-là, on ne dira plus: Les pères ont mangé des raisins verts, Et les dents des enfants en ont été agacées.
31.30 Mais chacun mourra pour sa propre iniquité; Tout homme qui mangera des raisins verts, Ses dents en seront agacées.

Dans ce passage, Dieu dit donc, dans une image, qu'on ne dira plus jamais que les dents des enfants ont été abimées parce que les pères ont mangé des raisins verts (image disant qu'on ne dira plus jamais que les enfants paient pour les fautes des parents).

Au verset 30, il dit clairement que chacun mourra pour sa propre faute, donc, rien à voir avec les fautes des parents.

De plus, ce verset n'est pas du tout isolé, car pour ceux qui veulent douter encore, Ezechiel reprend exactement la même idée:

18.2 Pourquoi dites-vous ce proverbe dans le pays d'Israël: Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées?
18.3 Je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, vous n'aurez plus lieu de dire ce proverbe en Israël.

Ici, Dieu s'étonne même que ce proverbe circule en Israël. En effet, il était probablement répandu à l'époque, d'expliquer les malheurs de certains à cause de la faute des pères!
Dans ce passage, Dieu dit clairement qu'il n'y aura plus lieu de dire ce proverbe en Israël.

Mais ce n'est rien. Laissons de côté l'ancien testament.

Car c'est dans le nouveau testament que sont censées se trouver les règles de la nouvelle alliance avec Dieu, par Jésus.

Et là, il est clair que tout ce qu'on enseigne sur cette doctrine ne peut pas résister à un examen même très rapide, du nouveau testament.

Déjà, les chrétiens ne disent-ils pas que Jésus a TOUT PAYé à la croix???
Si c'est le cas, a-t-il oublié de payer la faute des ancêtres?

Faut-il encore qu'on aille faire des prières spéciales, des délivrances et autres pour être libérés alors que la repentance PERSONNELLE et la conversion est censée suffire?

Avant de lire quelques passages, j'aimerais bien avoir des réponses à ces questions.

Et j'aimerais bien aussi qu'on me montre un seul (je dis bien un seul) exemple, dans le nouveau testament, où Jésus (ou les apôtres) ont délivré ou soigné quelqu'un, en expliquant que ces soucis venaient d'un membre de sa famille. Il n'y en a aucun.

Ou encore, qu'on me trouve un simple passage où Jésus ou ses disciples expliquent qu'on peut avoir des souffrances qui sont des conséquences spirituelles du péché d'un parent. Vous n'en trouverez aucun.

Par contre, les passages que je vais citer, la majorité des chrétiens les connaissent, mais pourtant, ils oublient d'y penser lorsqu'on les enseigne sur les malédictions générationnelles.

Quelques exemples:

2 Corinthiens:

5.17 Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Ici, Paul dit que le chrétien est une NOUVELLE CREATURE, et que les choses anciennes sont PASSEES.

Pourquoi donc continuer à nous torturer l'esprit à chercher dans le passé des nos ancêtres, des choses qui peuvent expliquer nos souffrances actuelles? Pourquoi le faire alors que Paul dit bien que les choses anciennes sont passées?

Si le chrétien est une nouvelle créature, pourquoi doit-il se préoccuper des actes passés de ses parents?

A quoi sert-il de répéter sans cesse cette phrase, de répéter que Christ est mort à la croix pour nous laver, et quand même, retourner sans cesse dans le passé pour chercher des péchés ancestraux?

Cela ne fait aucun sens.

D'ailleurs, un passage quasiment identique dit ceci:

Romains

6.4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

Mais continuons. Que faisaient les apôtres quand ils rencontraient des personnes qu'ils voulaient convertir? Leur demandaient-ils de se repentir de leurs péchés et aussi du péché des parents ou ancêtres? Jamais.

Et pourtant, aujourd'hui, cela foisonne dans nos églises. On voit très souvent des pasteurs qui encouragent les gens à demander pardon pour des péchés ancestraux, afin d'être délivrés de toutes sortes de problèmes.

Voyons simplement ce que les apôtres faisaient:

Actes:

2.37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous?
2.38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.

Ici, rien qui aie un rapport avec le fait d'aller réciter les péchés de nos pères, mères et ancêtres.

Voyons un autre passage de Paul:

Romains:

5.11 Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation.

Paul dit que par Jésus, nous avons reçu la réconciliation avec Dieu. Est-ce-qu'il rajoute d'autres nécessités, d'autres techniques, d'autres choses à faire pour être réconciliés avec Dieu? Non. Alors pourquoi pensons-nous qu'il faudrait en rajouter?

On pourrait trouver de nombreux autres passages allant dans le même genre, mais pas besoin d'en rajouter.

Dans les évangiles, Jésus nous a TOUJOURS incité à devenir meilleur, à aimer Dieu et notre prochain, à demander pardon lorsque nous péchons, mais il n'a jamais mentionné le fait de devoir demander pardon pour un péché ancestral afin d'être libéré de quoi que ce soit. Jamais de la vie.

Notre parcours spirituel est complètement individuel, et il n'est pas aujourd'hui raisonnable de maintenir ce que j'appelle une superstition, en pensant que Dieu peut encore frapper quelqu'un pour qu'il paye pour la faute d'un autre. Cette superstition a très peu d'appuis bibliques et est surtout originaires de nos croyances populaires africaines (c'est pour cela qu'elle a tant de succès chez les africains) faisant croire que si on souffre, c'est parfois à cause de mauvaises actions des ancêtres.

Cette doctrine est donc à éviter comme la peste. Ne serait-ce que pour une bonne raison: nous ne devons jamais fuir nos reponsabilités. Et perpetuellement rechercher la cause de souffrances à travers les autres (envoutements, sorcellerie, péché des ancêtres, etc...), a le danger de nosu faire oublier que c'est nous seuls, avec l'aide de Dieu, qui avons notre destin en main.

Ceux qui en sont encore à se dire "C'est parce que mon grand-père était marabout que je ne trouve pas de travail, il faut que je brise la malédiction", passeront le temps à chercher du travail et à chercher des boucs-emissaires.

Et enfin, n'oublions pas une chose, c'est que le Seigneur n'a jamais dit qu'il était venu pour résoudre nos problèmes. Il est venu nous réconcilier avec Dieu et nous annoncer le royaume des cieux. Sachez donc qu'une souffrance physique, matérielle ou autre, n'est pas forcément le signe d'un problème spirituel. A vouloir expliquer tout problème dans la vie par un problème spirituel, on rentre dans de grandes dérives et dans le domaine de la superstition (et non plus le domaine de la foi). Et c'est dommage qu'aujourd'hui, des chrétiens se laissent séduire par de tels discours qui les détournent de la véritable lumière de Dieu.

Paul est resté une très bonne partie de sa vie avec une écharde, et Dieu n'a jamais trouvé nécessaire de le guérir.

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Eusebia Nader

Last Updated: 08/23/2022

Views: 6185

Rating: 5 / 5 (80 voted)

Reviews: 95% of readers found this page helpful

Author information

Name: Eusebia Nader

Birthday: 1994-11-11

Address: Apt. 721 977 Ebert Meadows, Jereville, GA 73618-6603

Phone: +2316203969400

Job: International Farming Consultant

Hobby: Reading, Photography, Shooting, Singing, Magic, Kayaking, Mushroom hunting

Introduction: My name is Eusebia Nader, I am a encouraging, brainy, lively, nice, famous, healthy, clever person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.