Prière de délivrance - La Cité catholique (2022)

Je suis en train de vivre moi aussi le chemin de la délivrance.

Ca fait maintenant deux ans, et quel chemin parcouru ! Pour ma part je n'ai jamais pratiqué d'occultisme, mais j'ai eu ce qu'on appelle une transmission de don familiale. Quand j'étais dans ma poussette, encore bébé, une grand tante (qui tirait des cartes et faisait de la divination) s'est mise à genou, et en prière a récité des trucs inaudibles.
Quand ma mère lui a demandé ce qu'elle faisait, elle lui a répondu "elle est importante". Rien de plus.

Quand j'étais petite, je voyais parfois ce qui allais arriver à l'avance, un nouveau lieu, une nouvelle personne, un nouveau prof, je savais déjà. Mais ça ne me servait à rien donc je n'y prenais pas garde. Par contre il y avait des choses plus troublantes, je me sentais suivie par une présence oppressante constamment. Et ça s'est arrêté à l'âge adulte, plus de visions, plus de présence et ma vie était très remplie j'ai oublié.

Puis soudainement après la naissance de ma fille ça m'est revenu comme un coup de fouet, visions et présences, avec en plus des informations fortes quand je regardais des photos. J'aurais pu dire qui des personnes décédées que je voyais en photo étaient en enfer ou non. Des voix ont commencé à me parler, c'était la première fois, et c'était déroutant, elles disaient venir de Dieu, être mon ange gardien, mon grand père décédé elles ont tout essayé mais tout cela n'était pas cohérent. Pourtant quelle force dans le mensonge et quelle pouvoir sur mes émotions !
Je pouvais entendre des "âmes défuntes" comme lorsque j'entendais des voix de défunts (dans une vieille maison d'un ami) et qu'après des prières à la Sainte Vierge Marie je ne sentais plus qu'une seule présence prostrée. J'ai aujourd'hui de sérieux doutes sur les "passeurs d'âmes"...
Car il faut dire que ça a été une période riche en spiritualité, j'ai découvert les saints catholiques, leurs visions à eux, leur combat contre les illusions et ça m'a beaucoup aidé.
Avec ça il est monté en moi la forte impression de la présence de Dieu. Quelque chose d'irréductible et d'ancré que je pense aujourd'hui devoir à mon baptême.

J'ai beaucoup prié le chapelet suivi de la prière à Saint Michel (celle du Pape Léon) et je suis allée à la messe quand je pouvais. En touriste, je suivais comme je pouvais. J'ai d'ailleurs été communier, poussée par les voix que je n'arrivais pas encore à cerner, alors que j'étais moi-même en état de pêché.
Une sensation horrible, la victoire de ces présences en moi et le sentiment du Christ qui subissait. J'ai compris qu'il fallait absolument que je me confesse. J'ai mis un an et demi à y arriver. On ne se rend pas compte du combat intérieur que c'est, parfois on se réveille le matin et rien de la foi n'a de sens, il faut se résonner, se justifier intérieurement de sa croyance au Christ. Comme avoir à escalader toujours la même montagne et le lendemain recommencer du début.

Sans compter de supporter les blasphèmes. Dans ma prière à ma Marie j'entendais toujours la même insulte, ça me déprimait, ça ne fait aujourd'hui que me raffermir. Quand je voulais aller brûler un cierge pour ma mère j'avais des sentiments de paranoïa totale, du genre les passants vont savoir que je me rend à l'église, l'église ça n'a pas de sens, qui croit encore à tout ça ? Et quand j'arrivais devant l'immense Christ crucifié devant l'autel, très réaliste, le regard souffrant, là je les sentais terrifiés. Ceux qu'on appelle parfois pudiquement "les mauvais esprits" pour pas dire démons.
Ça m'a beaucoup aidé, leur peur, leur crainte, leur haine. Parce qu'ils ne croient pas, ils connaissent Dieu, même s'il ne l'aime pas. C'est toute l'absurdité de l'emprise que j'ai vécu.
Comme Saint Thérèse de Lisieux par exemple, une sainte qui ne m'a jamais interpellé le moins du monde. Je me souviens qu'à chaque fois que je la voyais, je la voyais avec un rictus affreux sur le visage. Je me suis fais la remarque plus tard que j'ai une relique d'elle : un minuscule morceau de tissu dans un vieux livre de prière acheté dans une brocante. Je sais la force des reliques maintenant : moi je n'y avais pas fait attention, mais je pense qu'eux sentent les forces lumineuses comme une souffrance.

Je me souviens d'un mariage où je me suis avancée parce que le prêtre proposait de bénir les gens qui ne pouvaient pas communier, je me suis levée, j'y suis allée, j'avais des douleurs au ventre, chaleur, peur alors que je savais que j'étais heureuse comme tout. Une bénédiction c'est magnifique on ne se rend pas toujours compte.
Ils aimaient à me montrer les fautes des gens, surtout du prêtre de ma paroisse. Mensonge et ténèbres voilà ce que c'est. J'ai choisis pas par hasard ce prêtre pour ma confession générale. Lui qui a baptisé ma fille et me connait moi et ma famille je lui ai tout dit alors que j'étais assaillie jusqu'à l'absurde de la honte de mes pêchés.
Avant de me confesser, les voix me disaient que si je me convertissais ma famille allait mourir, j'allais mourir, que le prêtre ne voulait pas entendre mes histoires écœurantes, que je devrais avoir honte de les dire. Le prêtre a été super, il était content d'ouvrir l'année de la miséricorde sur une confession générale et une conversion.

Je vais faire ma confirmation à la pentecôte pour pouvoir communier, j'ai très envie de communier. Même si ce n'est pas totalement fini car je subis des vexations, et je suis surprise de l'effet de la confession : c'est très fort pour combattre le malin. Il a depuis un mal fou à faire ce qu'il avait l'habitude me faire facilement dans mon esprit. Je te conseille de lire les livres de Gabriel Amorth. Il parle de la confession dans son ministère d'exorcisme comme d'une force particulière.
Il parle aussi des cartomanciennes d'ailleurs ça m'a surpris, moi qui ai ce lien occulte. Lire ses livres m'ont beaucoup aidé, il parle de sorcellerie, maléfices, pratiques occultes, satanisme : tout ce à quoi il a été confronté et qu'il a affronté avec le Christ et la Sainte Vierge.

Mon cas est particulier c'est pas la même chose que pour toi, mais je te conseille vivement une confession générale, et une conversion complète. Il ne faut pas se cantonner aux seules prières de délivrance.
Je suis très heureuse de mon parcours, d'avoir rencontré Dieu de cette façon, d'avoir vécu ces épreuves. C'est pas toujours facile mais j'ai beaucoup appris sur moi-même sur mes fautes et sur mes faiblesses. Je me suis rédigée une prière personnelle pour Jésus, pour qu'il me montre la vérité et qu'il me secoure, et il le fait continuellement.

D'ailleurs ma tante qui m'a transmit ça, et qui a succombé à la "divination des démons" a fini sa vie complètement folle. Ma grand-mère m'a dit il y a peut de temps que c'est parce qu'elle avait assassiné ses deux petits bébés de quelques jours (un garçon qu'elle a abandonné dans une cavité et une fille qu'elle a noyée dans un seau). C'était un secret de famille, elle couchait avec son patron marié et les bébés la gênaient.
Je sais pourquoi elle l'a fait, car c'est des forces qui rendent fou, qui altère la perception de la réalité et des autres. C'est impressionnant et effrayant à vivre. Ma tante avait du succès, on venait de loin la consulter, car elle disait correctement l'avenir mais elle disait parfois l'avenir comme une malédiction.
Par exemple à une personne de la famille venu la consulter au sujet d'une personne qui était méchante durant l'enfance, elle fit cette prédiction : "dans peu de temps elle aura une punition pour le mal qu'elle t'as fait".
Et ce n'est pas la personne méchante en question, mais l'enfant de cette personne qui a souffert d'une brûlure grave qui lui a défiguré le visage à vie. D'ailleurs on souffre plus quand on voit souffrir les gens qu'on aime e qu'on est impuissant.

J'en ai appris depuis sur la divination des démons, je sais d'ailleurs qu'il y en un qui sévit de la même façon près de Cahors. Il aime bien dire "vous avez un don", une personne qui l'a consulté s'est entendu dire : "votre maman doit faire de examens médicaux", "votre petit ami n'est pas bon pour vous", et le fameux : "vous avez un don".
Sa maman est morte d'une tumeur et les analyses prouvent qu'elle a commencé à se développer au moment de la consultation, son petit ami est parti d'une façon inexplicable (alors que tout allait bien) avec une autre (et avec qui il a eu un bébé au bout d'un mois), alors que c'était très sérieux il était d'ailleurs aux dernière nouvelles toujours amoureux il regrette son coup de tête.
Et au final elle a commencé à pratiquer régulièrement la formule transmise de génération en génération qu'elle avait pour couper le feu.

Je ne veux pas diaboliser mais la consultation de voyants, même si on y crois pas, peut être le départ à beaucoup de problèmes : obsession, vexation, attirance ésotériques, on se met soi-même à pratiquer... et on ne va pas forcément faire le rapprochement après, mais on devrait. Les coupeurs de feu, ceux qui enlèvent les verrues, et autres guérisseurs des campagnes vivent des transmissions familiales qui partent du même principe que pour moi.
Les initiations occultes modernes comme le reiki qui fait fureur en ce moment partent du même principe de transmission en se cachant derrière des croyances New Age ... on peut vivre ses "dons" et les pratiquer toute sa vie sans se rendre compte de que ça implique vraiment. C'est une grâce de voir ce qui se cache derrière. C'est donc une grâce que tu as reçu Yrwin.

Et pour remédier aux liens occultes il n'y a rien de secret : les prières ferventes, les sacrements, la foi, l'amour Prière de délivrance - La Cité catholique (1) tel que Saint Paul nous en parle. Un amour tout divin. C'est aussi tout ce que les anges déchus haïssent.

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Neely Ledner

Last Updated: 07/30/2022

Views: 6189

Rating: 4.1 / 5 (42 voted)

Reviews: 81% of readers found this page helpful

Author information

Name: Neely Ledner

Birthday: 1998-06-09

Address: 443 Barrows Terrace, New Jodyberg, CO 57462-5329

Phone: +2433516856029

Job: Central Legal Facilitator

Hobby: Backpacking, Jogging, Magic, Driving, Macrame, Embroidery, Foraging

Introduction: My name is Neely Ledner, I am a bright, determined, beautiful, adventurous, adventurous, spotless, calm person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.